Ticket

6/random/ticker-posts

Chronique de Jacques Lucchesi (éditeur, journaliste et écrivain)

 


"Si le malaise de la jeunesse n'est pas un thème nouveau dans la littérature – il suffit de songer à Musset et à sa Confession d'un enfant du siècle -, le XXeme siècle, en érigeant en classe sociale ce qui n'était alors qu'une classe d'âge, lui a donné un formidable coup d'accélérateur. Là dessus le cinéma est venu dédoubler le témoignage des écrivains, s'inspirant souvent de leur univers, amplifiant la portée de leur voix, créant des stars sur mesure – tel James Dean – pour un public d'adolescents de plus en plus important. Loin de laisser aux seuls auteurs masculins le monopole du discours sur le désarroi juvénile, les femmes se sont largement emparé de cette thématique, élargissant le spectre des comportements, créant des personnages – comme la Cécile de Bonjour tristesse - qui ont marqué l'imaginaire collectif. [...]"

>>> Lire la suite de cette chronique ici<<<

Publier un commentaire

0 Commentaires