Ticket

6/random/ticker-posts

Mon cœur s'arrache...




Mon cœur s'arrache peu à peu de mon corps
L'enfer est si près de moi, il m'absorbe
De sa faux ambulante qui déborde
Sur mon âme envoûtée par la Flore.

De mes nuits. Rêve et réalité
se confondent en moi. Quelle différence
Entre aimer et haïr ? Présence ou absence ?
Aucune sauf celle de nos vœux oubliés.

Les mots ont le sens qu'on leur donne.
Ils sont bons ou mauvais. Telle une cigogne,
deviens le démon parasite,

Et l'Ombre du passé souvent oubliée
Deviens la lumière ranimée
Alors mes tissus sont rongés par les mites.


Poème écrit à 14 ans

Publier un commentaire

0 Commentaires