Ticket

6/random/ticker-posts

Les ecchymoses du temps qui passe



La vie bleuie de tendresse dévoile les ecchymoses du temps qui passe. La chair part en lambeaux. Chaque fraction de seconde divise le corps en deux, il tombe, précipité dans l'abîme. Nulle présence au temps qui meurt ne comblera le vide. Elle se penche au-dessus de son ciel et nage plus haut que les cyprès. Confusion des saisons. Le cœur est un drôle de résineux.

Publier un commentaire

0 Commentaires